entete_suisse_doublette

Règlement des championnats suisses

 

Article 1
Compétence La F.S.P. a seule la compétence d’organiser les championnats de Suisse.
Article 2
Délégation de pouvoir La F.S.P. peut déléguer ses pouvoirs et confier l’organisation d’un championnat de Suisse, selon un tournus défini à l’avance, à une association en lui communiquant le cahier des charges une année à l’avance.
Article 3
Dates Le Comité Central déterminera la date de ce championnat qui figurera au calendrier officiel.
Article 4
Réservation Les championnats de Suisse, les concours secondaires et les concours complémentaires (Grands Prix) sont réservés aux seul(e)s licencié(e)s de la F.S.P. Les licences étrangères ainsi que les licences journalières sont donc proscrites.
Article 5
Mode Les championnats de Suisse seront disputés en poules de 4 équipes avec début des championnats le samedi matin (possibilité le samedi après-midi pour 64 équipes). Les finales se jouent en 13 points. Tout autre mode est soumis à l’acceptation du Comité Central.
Article 6
Formation des équipes

Pour les mixtes, les triplettes seront formées de 2 dames et 1 homme ou 2 hommes et 1 dame appartenant au même club et les doublettes de 1 homme et 1 dame appartenant au même club. Pour les triplettes, les seniors doivent appartenir au même club et les dames à la même association cantonale.
Pour les doublettes, les seniors doivent appartenir au même club, les autres catégories à la même association cantonale.
Une dérogation pour les championnats des catégories cadets et juniors est toutefois possible.

Article 7
Mode de sélection Les associations cantonales sont libres de choisir leur mode de sélection, tout en respectant le quota d’équipes qui leur est attribué.
Article 8
Quotas Le Comité Central attribue le quota d’équipes par association cantonale lors de la première séance de l’année.
Article 9
Classement Pour le classement des championnats de Suisse, les perdants des :
- 1/2 finale sont classés d’office 3ème ex æquo
- 1/4 de finale sont classés d’office 5ème ex æquo
- 1/8 de finale sont classés d’office 9ème ex æquo
- 1/16 de finale sont classés d’office 17ème ex æquo
- 1/32 de finale sont classés d’office 33ème ex æquo
Article 10
Concours secondaire Les perdants des poules participeront obligatoirement au concours secondaire.
Ce concours débutera le samedi et se disputera dans la même formation que le concours principal.
Article 11
Inscriptions Les inscriptions sont du ressort de l’association cantonale et doivent être envoyées à la FSP à l’aide du formulaire remis à cette intention et comprenant nom, prénom, numéro de licence du joueur et nom de la société à laquelle il appartient.
Article 12
Tirage au sort Le tirage au sort aura lieu selon les instructions de la F.S.P.
Article 13
Prix Les championnats de Suisse sont primés en nature et/ou espèces de la façon suivante :
- pour 64 équipes en concours : 16 équipes primées.
- pour 128 équipes en concours : 32 équipes primées.
- pour 256 équipes en concours : 64 équipes primées.

Les concours secondaires le sont de la manière suivante :
- pour 64 équipes en concours principal : 8 équipes primées.
- pour 128 équipes en concours principal : 16 équipes primées.
- pour 256 équipes en concours principal : 32 équipes primées.

Article 14
Compétences Le Comité Central de la F.S.P. est seul compétent pour examiner ou prendre une décision sur un cas non prévu par le règlement.
Article 15
Tenues vestimentaires
des joueurs
Tous les participants doivent obligatoirement être équipés du maillot, du blouson ou de la jaquette avec l’écusson du club, cousu ou imprimé.
Les joueurs(euses) du même club, au sein d’une même formation, doivent avoir une tenue du club de même couleur et avec le soutien publicitaire agréé F.S.P identique, s’il existe.
Article 16
Responsabilités Les associations cantonales sont seules responsables vis-à-vis de la F.S.P. des engagements prévus par le cahier des charges.
Article 17
Obligations des organisateurs Les organisateurs, clubs et associations cantonales, doivent respecter les obligations suivantes :

A) Pour se voir attribuer l’organisation d’un championnat de Suisse, ils doivent soumettre à la commission technique de la F.S.P. l’emplacement prévu pour la manifestation ainsi que le tarif des boissons et des menus servis aux pétanqueurs.

B) Editer un programme officiel indiquant le comité d’organisation, le comité d’honneur, le chef arbitre, les arbitres et les responsables de table, le jury et les organes responsables. Ce programme sera envoyé aux sociétés de la F.S.P. avec les possibilités de logement dans la région.

C) Mise à disposition, selon les instructions de la commission technique, des tables de contrôle adéquates et d’au minimum :
- 6 responsables de table avec licence si 256 équipes.
- 4 responsables de table avec licence si 128 équipes.
- 3 responsables de table avec licence si 64 équipes.

D) Afin d’assurer la bonne marche du championnat, les organisateurs qui n’auraient pas un nombre suffisant de responsables de table pour une compétition nationale, ont l’obligation de demander le complément à la commission technique de son association ou d’une autre association. Ces responsables de table seront rétribués comme un arbitre par les organisateurs.

La Commission Technique, représentée par le chef arbitre de l’association cantonale, est seule habilitée pour juger quels sont les responsables de table compétents pour assurer le bon fonctionnement d’une compétition nationale.

Les responsables de table qui ont été convoqués devront être à la disposition de la Commission Technique de la F.S.P. du début à la fin du championnat de Suisse.

Les responsables de table devront suivre, si nécessaire, une formation donnée par la commission technique de la F.S.P. ou par un chef arbitre désigné par le responsable de la Commission Technique de la FSP.

Les organisateurs doivent avoir à disposition :
– 2 arbitres pour un championnat avec 64 équipes.
– 3 arbitres pour un championnat avec 128 équipes.
– 5 arbitres pour un championnat avec 256 équipes.
Au moins un de ces arbitres doit être issu d’une autre association cantonale. Ceux-ci sont à la charge de la société organisatrice.

E) La distribution des prix se fera sous la responsabilité de la F.S.P. dans le carré d’honneur ou sous couvert. Un podium (2. 1. 3.) devra être installé.

F) La société organisatrice mettra à disposition une installation de sonorisation comprenant un micro baladeur permettant les annonces sur les terrains et dans les cantines. Cette installation sera également utilisée pour la distribution des prix.

G) Organisation d’au minimum deux concours complémentaires par catégorie (Grands Prix) sous contrôle de l’association cantonale respective, un le samedi et un le dimanche.

H) Prévoir un carré d’honneur.

I) Organisation d’une partie officielle. Les équipes finalistes qui pénétreront sur les terrains de jeu, précédées du président d’organisation et des arbitres officiels, viendront se placer face au public pour être présentées nominativement aux officiels et aux spectateurs.
Après quoi, le but sera lancé par le président de la F.S.P. ou par une personnalité qui aura été désignée.

J) Il est nécessaire de prévoir un service sanitaire dans le cadre de la manifestation.

K) Des toilettes séparées femmes, hommes, doivent être installées en fonction du nombre de participants.

Article 18
Patronage Les organisateurs ont toute faculté de se faire patronner.
Les organisateurs n’ont pas le droit de donner l’exclusivité à un fabricant de boules vis-à-vis de tous les autres agréés FIPJP.
Article 19
Droit de regard L’association respective a un droit de regard dans l’organisation de la manifestation.
Article 20
Terrains Les organisateurs doivent disposer d’un emplacement suffisant, répondant au règlement de jeu de pétanque et permettant la création d’une quantité de terrains de jeu égale au minimum à la moitié du nombre des équipes inscrites.
Ces terrains doivent avoir au minimum 13 mètres de long et 3 mètres de large. (terrains cadrés, numérotés et séparés les uns des autres au moyen de fils fixés au sol ou marqués à la peinture).
Article 21
Eclairage Les organisateurs doivent disposer d’au moins 16 terrains éclairés en suffisance pour permettre le bon déroulement des parties.

 

Pétanque le Lys